Michel Drucker – jeudi 21 septembre à 20h45 [seul en scène]

tarif B, jeune 15 €

Michel Drucker retrace cinquante ans de complicité avec trois générations de stars, chanteurs, acteurs, sportifs, hommes politiques… Mais surtout cinquante ans de complicité avec son public. Avec ses émissions cultes, Champs-Elysées, Vivement dimanche, il a contribué à l’histoire de notre télévision. Bardot, Gainsbourg, Delon, Chirac, Mitterrand et bien d’autres sont racontés avec malice et bienveillance.

François Morel, La Vie (titre provisoire) – dimanche 24 septembre à 17h [chanson, humour]

Au micro, après le succès de La fin du monde est pour dimanche, l’enchanteur François Morel nous parle du quotidien et des petites pépites de l’existence. Entouré d’une joyeuse bande de musiciens et d’une batterie d’instruments, François Morel et sa fine équipe – Juliette à la mise scène et Antoine Sahler aux compositions – reviennent nous charmer entre nostalgie, délicatesse et humour. Il reprend avec tendresse la chanson du manifestant, l’hommage au cinéma de papa et ses modèles comme Aznavour et Brassens pour une soirée riche de textes et d’humour. Dans ce monde tourmenté, François Morel choisit la vie, objet rare et provisoire, pour nous émerveiller.

Edmond – samedi 30 septembre à 20h45 et dimanche 1er octobre à 17h [théâtre]

Après Le Porteur d’Histoire et Le Cercle des illusionnistes, Alexis Michalik, l’auteur et metteur en scène aux huit Molières, nous raconte la triomphale et mythique première de Cyrano de Bergerac. Avec ses douze comédiens sur scène, Edmond rappelle les grandes épopées théâtrales du XIXème siècle. Tableaux qui s’enchaînent, écriture rythmée et interprétation à cent à l’heure nous offrent un grand écart dans le temps. Jubilatoire !

La Louve de Daniel Colas – jeudi 12 octobre à 20h45 [théâtre]

1515, avant la bataille de Marignan, François d’Angoulême devient roi de France. Il aura fallu la ferme intervention de sa mère Louise de Savoie – la Louve – pour que son fils accède au trône malgré un passé tumultueux. Un cours d’Histoire accéléré dans les alcôves de la cour, où les petites histoires fondent l’Histoire.