17 - ONDIF

Orchestre National d’Île-de-France – vendredi 13 décembre à 20h45 [concert symphonique]

Tarif B, jeune 15 €

Durée : 1h45 avec entracte
Le bar du théâtre vous accueillera avant le concert et pendant l’entracte.

 

Direction Joshua Weilerstein. Clarinette Paul Meyer
La musique a ce pouvoir, parfois, de sembler suspendre, voire d’arrêter le temps. Le Concerto pour clarinette de Mozart, brillamment interprété par le soliste Paul Meyer, en est la preuve : une longue mélodie qui plane, sans conscience d’un début ni d’une fin. Le style du compositeur Arvo Pärt possède la même capacité de s’abstraire du temps et du monde. Dans son Cantus in memoriam Benjamin Britten, il rend hommage au compositeur anglais. On y entend des cloches, des cordes perdues dans l’aigu, comme une musique mystique qui tinte dans le ciel. À côté de Britten, l’autre grande figure de la musique anglaise du XXème siècle est Edward Elgar, dont le chef d’oeuvre est Variations « Enigma ». Ces dernières sont toutes fondées sur un seul et même thème qui n’a jamais été réellement cité et que personne n’a réussi à retrouver. Ce compositeur est d’ailleurs une grande personnalité de la ville de Worcester, ville jumelée avec Le Vésinet.

Réserver en ligne
Au programme :

Amicalement vôtre
Britten : Four Sea Interludes
Mozart : Concerto pour clarinette en la majeur
Pärt : Cantus in memoriam Benjamin Britten
Elgar : Variations « Enigma »